0617387089

Dys et TDA

En savoir un peu plus sur les troubles dys

La dyslexie, les troubles dys, les troubles de l'attention, sont les manifestations d'un fonctionnement cérébral particulier. Quand on est dys, c'est pour la vie ! Toutefois, à travers les expériences de la vie, il y a des stratégies, des contournements, des aides qui permettent d'évoluer. Mais pour certains, des zones d'ombre persistent à l'âge adulte, laissant les traces de mauvais souvenirs, de craintes et de pensées limitantes, empêchant le plein épanouissement du potentiel.

Je vous propose de parcourir ces particularités car la compréhension peut amener une meilleure connaissance de soi ou des autres, une meilleure acceptation permettant de mieux vivre ensemble.

DEFINITIONS

La dyslexie = Trouble spécifique du langage écrit. Difficultés à identifier les mots, à reconnaître les sons qui composent les mots, à découper les mots dans une phrase, donc à lire de manière fluide et à comprendre.

La dysorthographie = Trouble d’assimilation des règles d’orthographe, lié à la dyslexie. Certaines formes de dysorthographies sont liées à un mauvais fonctionnement des mécanismes du langage, d'autres à un apprentissage qui ne convenait pas au mode de fonctionnement.

La dyspraxie = Trouble spécifique de l'organisation du geste. Difficultés de coordinations sensori-motrices et/ou des fonctions visuo-spatiales. Les personnes dyspraxiques ont du mal à coordonner et à planifier correctement les gestes volontaires (maladresse pathologique). Difficultés à acquérir les automatismes issus de l’apprentissage (Influence l'écriture).

La dysgraphie = Trouble spécifique du geste graphique. Difficultés de coordination et de conduite du trait qui affecte le tracé et l’écriture (lisibilité et rapidité). Aggravé par les troubles de l'attention.

La dyscalculie = Trouble spécifique des activités numériques. Difficultés dans l’apprentissage des nombres, des opérations et dans le raisonnement logico-mathématique.

La dysphasie = Trouble spécifique du langage oral. Difficultés de communication verbale de compréhension du langage (reception de messages), de programmation des sons de la langue ou de leur production (anticipation mentale), ou sur la disponibilité des mots et leur agencement syntaxique (envoi de messages). De ce fait, les dysphasiques ne sont souvent pas à l‘aise à l’oral alors que leurs idées et leur raisonnement “sont intacts”.

D'autres troubles sont souvent associés:

La dyschronie = Difficultés à envisager le concept du temps.

La dysmnésie = Problèmes de mémoire de travail, mémoire à court terme.

Le syndrome dysexécutif = Touble des fonctions exécutives, fonctions qui nous permettent d'adapter nos stratégies et nos façons de faire, face à la nouveauté.

Il est assez fréquent également que la précocité (ou efficience) soit associée à des troubles dys et de l'attention.

 

LES TDAH - TROUBLES DE L'ATTENTION

L'impulsivité prédomine et l'action précède la pensée.

TDA(H) signifie Trouble du Déficit de l'Attention avec ou sans Hyperactivité ou Hypoactivité. Il est communément admis de dire que ces personnes sont des "TDA(H)". Je préfère parler de "Troubles de l'attention" car l'attention est toujours quelque part, elle existe et se dirige vers ce qui l'attire. Par contre, l'attention n'est pas toujours là où on attend qu'elle soit. Ce qui cause des difficultés de concentration, de mémorisation, des problèmes relationnels ou de comportements.

Certains adultes se font diagnostiquer pour obtenir une explication à leur mal-être ou à leur façon de fonctionner. Nombreux sont ceux qui luttent, tout en ignorant les causes de leurs difficultés quotidiennes.

Les troubles de l'attention se manifestent selon des degrés variables, dans des situations qui sont propres à chacun. On observe une forte tendance à la rêverie liée à une imagination fertile, à des pensées multiples et rapides ou encore à un ennui, un manque d'intérêt ou de motivation par rapport à l'activité. Cela se traduit par une incapacité à maintenir son attention, de façon répétée. C'est la fréquence et l'importance de la gêne occasionnée qui permettent de diagnostiquer un TDA.

Les symptômes s’atténuent ou disparaissent à l’âge adulte en raison de la maturation du cerveau et des mécanismes de compensation sont mis en place. Cependant, c’est surtout l’inattention qui persiste, pouvant se traduire par une vie quotidienne désorganisée, des difficultés à lire de longs rapports, à rester attentif lors des réunions, l'oubli fréquent des engagements, la distraction perpétuelle. Chez certains, on peut constater aussi un comportement explosif, une vie de couple chaotique, une instabilité personnelle ou professionnelle, une perte de confiance face à l'incompréhension de ce fonctionnement.

Toutefois, l’impact de l’entourage est important et peut permettre d’atteindre un certain équilibre. Certaines capacités permettre une compensation et une adaptation à l'environnement.

Même si cette situation induit souvent une souffrance, l’imagination, l’esprit créatif et la vitesse de raisonnement restent leurs meilleurs atouts.

Retour Articles

Ce site utlise des cookies pour réaliser des statistiques de navigation. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ses cookies Oui Non en savoir plus et gérer vos cookies